maki catta
VOYAGE

Découverte du maki catta lors d’un weekend en famille

Le maki catta est un primate de la famille des lemuridae. Il se distingue des autres lémuriens par sa longue queue de 60 cm annelée en blanc et noir et ses yeux entourés de taches noires formant un triangle sur une tête couverte de poils blancs. Le maki catta a une face sur laquelle domine un museau allongé et sur laquelle surplomb des poils noirs formant un dessin de frange. Le maki catta est d’une petite taille ne dépassant pas les 46 cm environ avec un petit poids de 2,2 kg à 3,5 en moyenne.

Le maki catta possède un pelage gris virant au brun orangé sur le dos et un pelage blanc sur le ventre. C’est un lémurien qui arrive à vivre très longtemps, entre 25 et 30 ans. Vivant dans les forêts chaudes tropicales, le maki catta est un adepte de la brachiation et se sert de sa longue queue pour se balancer. Avec des jambes longues, aidés par des bras courts, le maki catta est un bon grimpeur et un bon sauteur. Doté d’un odorat développé, le maki catta arrive à sentir la nourriture et le danger à une distance assez importante.

Il est possible de découvrir cet animal fascinent dans plusieurs zoos situés en France.

Le maki catta, le lémurien au régime matriarcal

Le maki catta est une espèce grégaire qui vit en groupe formé de 15 à 20 individus. Les individus qui composent le groupe respectent une certaine hiérarchie mettant la femelle dans une place dominante. Le groupe est donc composé de plus de femelles que de mâles. Les femelles resteront ensemble tandis que les jeunes mâles, quand ils auront atteint leur maturité, vont changer de groupe généralement tous les 2 à 5 ans.

Le maki catta a un petit appétit, c’est un omnivore à tendance frugivore qui arrive à se rassasier avec quelques feuilles, quelques fruits, quelques fleurs. Il lui arrive parfois de manger des petits insectes, de se servir de chenilles ou d’oiseaux au repas. Le maki catta peut très bien se déplacer des kilomètres pour trouver ses nourritures. Le maki catta est un animal diurne qui aime se prélasser dans les arbres la nuit pour rechercher sa ration tôt le jour. Le maki catta fait une bonne partie de ses déplacements au sol. Il accorde une partie de sa journée à prendre de bons temps au soleil. C’est un besoin quotidien qui stimule des glandes se trouvant sous ses aisselles et sur ses poignets pour libérer une substance l’aidant à marquer son territoire.

La femelle du maki catta atteint sa maturité entre 2 et 3 ans, et elle entame ses activités sexuelles aussitôt. L’accouplement se fera avec plusieurs mâles et ne dure que quelques temps, comme la femelle n’est en chaleur que pendant 3 à 4 heures. La reproduction se passe essentiellement entre le mois d’avril et le mois de juin. La gestation qui s’ensuit durera alors 4 à 4 mois et demi et la femelle mettra au monde un ou deux petits lémuriens plutôt fragiles. Les jeunes makis catta sont sevrés quand les arbres donneront leurs fruits à partir du mois de septembre. L’éducation des jeunes est confiée à la mère, mais les autres femelles y participent également.

Une espèce endémique de Madagascar

Le maki catta est une espèce appartenant à la famille des lémuriens. C’est une espèce que l’on rencontre seulement à Madagascar, essentiellement dans les régions du sud et du sud-ouest de la grande île. Les makis catta se concentrent dans les forêts humides des montagnes, dans les forêts sèches, dans les savanes et même dans les canyons de Madagascar.

Le maki catta est une espèce qui pourrait probablement disparaître, c’est ainsi qu’il est classé dans la liste des animaux en danger. La déforestation massive dans ces parties de l’île porte préjudice sur le maki catta et menace son habitat. Même si le maki catta a comme prédateurs le fosa, les civets, les lémuriens bruns, les rapaces, les chiens et les serpents, son principal ennemi reste l’homme. En effet, le maki catta sert de gibier pour certains braconniers et il est très apprécié pour sa chair. Il est aussi chassé pour être domestiqué, une situation qui compromet à son bien-être. Faisant l’objet de protection assidue aux niveaux national et international, le maki catta bénéficie de toutes les attentions grâce à des lois.

Voir le maki catta dans son milieu, une aubaine

Tout le monde a connu le roi Julian dans le célèbre dessin animé Madagascar et rêve de le voir en vrai. Il est possible de le connaître mieux et de l’observer dans un parc qui lui offre un milieu naturel strictement copié à son biotope. Il ne faut pas le rater, car on sera émerveillé en le regardant faire son bain de soleil ou en le voyant se régaler devant ses fruits préférés. Une belle expérience à vivre absolument !

Vous aimez alors partagez